Sur les traces de l’Armée d’Orient [el]

A l’invitation du Pr Vlassis Vlassidis de l’Université de Macédoine, le Consul général de France et Directeur de l’Institut français de Thessalonique, M. Christophe Le Rigoleur, a visité des sites portant des traces de la présence militaire française pendant la Première guerre mondiale (anciens cimetières, anciens hôpitaux militaires, monuments, gares, voies ferrées, ponts, fortifications).

Le recensement de ces lieux de mémoire sera prochainement disponible sur le site Internet du consulat général. Il donnera la possibilité aux visiteurs d’établir un itinéraire de mémoire qui, à partir de la nécropole militaire de Zeïtenlick, les emmènera sur les traces des Poilus d’Orient.

dernière modification le 26/05/2016

haut de la page