Les succès du cinéma français à l’international [el]

L’année 2016 débute également avec d’excellents chiffres pour le cinéma français à l’international, annoncés par Unifrance

JPEG

Consultez la version accessible (pdf, 31,4 ko)

Quelques chiffres significatifs

  • Pour la 3ème fois en seulement 4 ans, les films français franchissent le seuil des 100 millions de spectateurs à l’international. Avec 600 millions d’euros de recettes dans les salles étrangères, le cinéma français célèbre en 2015 sa 3ème meilleure année hors de ses frontières depuis plus de 20 ans. 20% de ces entrées concernent des films d’animation.
  • L’Asie devient la première zone d’exportation (28,9M d’entrées) devant l’Europe occidentale (25,6M), l’Amérique latine (22,3M) et l’Amérique du Nord (15,4M).
  • Le Festival en ligne MyFrenchfilm Festival a enregistré un record de fréquentation pour sa 6e édition, du 18 janvier au 18 février 2016, avec 6,5 millions de visionnages, soit son plus grand succès depuis sa création.

En savoir plus sur MyFrenchFilm Festival : http://www.unifrance.org/actualites/14584/record-de-frequentation-avec-6-5-millions-de-visionnages-pour-la-6e-edition-de-myfrenchfilmfestival

JPEG

Une année 2015 couronnée de succès

  • Le Petit Prince est devenu, avec 15 millions d’entrées, le plus grand succès d’animation française à l’échelle internationale depuis 20 ans. Lors de l’événement organisé au Quai d’Orsay le 15 janvier, ses producteurs ont reçu d’Unifrance le « Prix du cinéma français ».
  • Autre indicateur du dynamisme et du savoir-faire français : l’école des Gobelins devient la meilleure école d’animation au monde, et 3 autres écoles françaises se trouvent dans le top dix du classement 2015 de l’ACR (Animation Career Review)
  • La France sera officiellement représentée aux Oscars 2016, pour la catégorie du meilleur film en langue étrangère par le film Mustang, grâce au soutien du Centre national du cinéma et de l’image animée et de l’Institut français.
  • Le succès du cinéma français s’illustre également dans les festivals internationaux : Palme d’or pour Dheepan, Prix d’interprétation pour Emmanuelle Bercot et Vincent Lindon à Cannes et Fabrice Luchini à Venise, Prix du meilleur court métrage à Toronto pour Maman(s) etc.
    Vecteur essentiel de l’attractivité de la France, le succès du cinéma français à l’export constitue un atout majeur en matière de diplomatie économique. L’année 2016 devrait de nouveau mettre en valeur la diversité du cinéma français avec notamment Les Saisons de Jacques Perrin pour le documentaire, Ballerina pour l’animation, la comédie Les Visiteurs 3, les thrillers Blood Father de Jean-François Richet et Shut In, mais également Chocolat de Roschdy Zem, Cézanne et moi de Danièle Thompson, Quand on a 17 ans d’André Téchiné, Personal Shopper d’Olivier Assayas, Une vie de Stéphane Brizé ou encore Planétarium de Rebecca Zlotowski et Mal de pierres de Nicole Garcia.

dernière modification le 12/05/2016

haut de la page