Le 16e Festival du Film Francophone de Grèce [el]

La 16ème édition du Festival du Film francophone de Grèce s’est tenue à Athènes du 19 au 26 mars, et continue à Thessalonique du 26 mars au 1er avril 2015. En avant-première le film "La famille Bélier" a été projeté en ouverture de la grande fête du cinéma francophone de Grèce.

Evénement cinématographique francophone de l’année, fruit d’une collaboration active avec les ambassades francophones et avec une cinquantaine de partenaires et sponsors, l’édition 2015 du Festival, organisée par l’Institut français de Grèce (IFG) et l’ambassade de France en Grèce, propose une sélection de 43 films, inédits en Grèce pour la plupart. Cette année le Canada, la France, le Luxembourg, le Maroc, la République tchèque, la Suisse et la Tunisie proposent le meilleur de leur cinématographie.

La cérémonie officielle d’ouverture de la 16ème édition du Festival du Film Francophone de Grèce s’est tenue le vendredi 20 mars 2015 au « Centre Culturel Onassis » à Athènes avec la projection, en avant-première en Grèce, du film « La famille Bélier » d’Eric Lartigau, comédie franco-belge qui a rassemblé plusieurs millions de spectateurs en France et a valu à la jeune actrice Louane Emera le César 2015 du meilleur jeune espoir féminin.

Invitée d’exception, Karin Viard, qui interprète le rôle de la mère sourde et muette du film "La famille Bélier", était présente à la cérémonie d’ouverture, aux côtés de Jean Loup Kuhn-Delforge, ambassadeur de France, et du directeur de l’Institut Français de Grèce, conseiller de coopération et d’action culturelle de l’ambassade et président du festival, Olivier Descotes.

La soirée s’est prolongée à la Résidence de France où Jean Loup Kuhn-Delforge a accueilli de nombreuses personnalités.

La comédienne grecque Danaï Skiadi et le présentateur Alex Kavdas ont clôturé le festival au cours d’une soirée spéciale qui s’est tenue au cinéma DANAOS, le 24 mars 2015, avec la remise du prix du jury, attribué cette année au film « Les combattants » de Thomas Cailley.

La cérémonie a été suivie de la projection du film « Une nouvelle amie » de François Ozon.

Tout au long de ces six jours de projections, les Athéniens ont pu découvrir près d’une cinquantaine de films francophones. Dès le 26 mars, le festival se déplace en Grèce du Nord, à Thessalonique, où les films seront projetés jusqu’au 1er avril 2015.

www.festivalfilmfrancophone.gr

- Télécharger le communiqué de presse de l’IFG (el) (clôture du festival et remise des prix 2015)

dernière modification le 12/05/2015

haut de la page