La Communauté française

Une présence très ancienne...

La réouverture en 1993 du Consulat Général de France, fermé en 1983 après plusieurs siècles de présence, témoigne de l’intérêt porté par la France pour Thessalonique "carrefour commercial et culturel" des Balkans qui a regroupé pendant l’Empire Ottoman, différentes populations et communautés religieuses (orthodoxe, catholique, juive et musulmane).

JPEG - 24.2 ko
Le Consulat de France à Salonique (1897)

L’histoire de la présence française est longue et elle fût parfois dramatique (assassinat le 5 mai 1876 par la foule des Consuls Généraux de France, Jules Moulin, et d’Allemagne, Henry Abott) et parfois intensive. Ainsi de 1913 à 1917, les troupes françaises constituant le Front d’Orient ont-elles compté des centaines de milliers de soldats. En contrepartie de sa présence dans la région, l’Armée française a créé des nouvelles infrastructures urbaines, routières, sanitaires et scolaires. Ravagée par l’énorme incendie de 1917, Thessalonique sera en grande partie reconstruite grâce a l’aide d’ingénieurs et d’architectes français, notamment d’Ernest Hébrard à qui l’on doit les grandes et larges avenues de la ville ainsi que la fameuse place Aristote avec ses arcades et sa perspectives sur la baie du golfe de Thermaïque.

Une importance nécropole sera également construite en 1919 dans le quartier "Zeitenlick"] en mémoire des 8089 soldats français et 208 inconnus morts sur les champs de batailles balkaniques. Le 11 novembre constitue chaque année une occasion pour les "Alliés" (France, Grande-Bretagne, Russie, Italie et Grèce) pour célébrer leurs morts.

Enfin, l’installation dans les années 1990 à Thessalonique de plusieurs organismes internationaux et européens (Cedefop, Banque de la Mer Noire, Agence européenne de la reconstruction des Balkans, ...) et de sociétés françaises ont accompagné le dynamisme thessalonicien.

Au 31 décembre 2009, la communauté française de la circonscription de Thessalonique était de 1.464 inscrits au registre des Français établis hors de France. Les deux tiers de cette communauté résident actuellement à Thessalonique et sa proche banlieue. Le nombre de Français non inscrits auprès du Consulat général est estimé à 500. Enfin, le nombre de touristes français en Grèce du nord avoisine, quant à lui, les 10.000 par an.

dernière modification le 06/08/2010

haut de la page