L’Europe met en place un nouveau corps de gardes-frontières [el]

Après l’afflux inédit de demandeurs d’asile en Europe, l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes est officiellement inaugurée le 6 octobre 2016, moins d’un an après la proposition de sa création par la Commission européenne.

Un plan pour la protection des frontières extérieures de l’Europe

Le président François Hollande avait, lors de la conférence des ambassadeurs en août 2016, exposé aux ambassadeurs français sa proposition qu’il soumettrait au Sommet de Bratislava du plan concernant la protection des frontières extérieures de l’Europe :

"Nécessité absolue pour la sécurité, qui permet de maîtriser l’immigration et accueillir dignement ceux qui relèvent du droit d’asile". "Ce plan passe par un contrôle systématique de chaque entrée et de chaque sortie et par le déploiement de nouveaux gardes-frontières européens et la France a pris, là encore, sa part de responsabilité".

Lors du Sommet de Bratislava, le 16 septembre 2016, il a rappelé cette priorité :

La sécurité, c’est d’abord la protection des frontières et c’est de faire en sorte que l’Europe assume son devoir lorsqu’il s’agit de respecter le droit d’asile mais assume ses responsabilités face à l’immigration irrégulière ; ce qui suppose des moyens renforcés : gardes-côtes, gardes-frontières - pour soutenir les pays qui sont en première ligne. Nous avons rappelé ce qu’étaient ces pays : la Grèce, la Bulgarie, l’Italie et de faire en sorte que les mesures que nous avons déjà décidées, d’autres qui vont s’appliquer, puissent être véritablement mises en œuvre. Nous avons aussi une responsabilité par rapport à la lutte contre le terrorisme et donc de faire en sorte que nous puissions, là encore, avoir des dispositifs qui puissent donner plus de garanties et de confiance à nos concitoyens.

Le nouveau corps européen de gardes-frontières et de gardes-côtes de l’UE

JPEG Les dirigeants européens ont inauguré symboliquement le 6 octobre 2016 le nouveau corps européen qui va remplacer Frontex. La nouvelle agence, constituée de 1500 personnels mobilisables sous cinq jours pour renforcer les contrôles aux frontières extérieures de l’Union européenne. Elle aura notamment pour mission d’assister les pays situés en première ligne des arrivées de migrants. et devra également maintenir une veille permanente sur la situation aux frontières extérieures de l’UE.

En savoir plus

- Communiqué de la commission européenne : « Assurer la protection des frontières extérieures de l’Europe : Inauguration de l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes » (6 octobre 2016)
- Sommet informel de l’Union européenne en Slovaquie (16 septembre 2016)
- Plus de 1000 migrants relocalisés en France (juillet 2016)
- Sommet de l’ONU pour les réfugiés et les migrants (19 septembre 2016)

dernière modification le 06/10/2016

haut de la page