Irène Gavala décorée de l’Ordre national du Mérite [el]

Jean Loup Kuhn-Delforge, ambassadeur de France en Grèce, a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre national du Mérite, à Mme Irène Gavala, ancienne directrice du département international de la Radio-Télévision hellénique (ERT) lors d’une cérémonie qui s’est tenue le 27 mai 2015 à l’ambassade de France.

Irène Gavala a été élevée depuis son plus jeune âge dans l’univers des studios, puisque ses parents travaillaient déjà pour la radio publique hellénique. D’un côté la radio, de l’autre l’amour de la langue française pour laquelle elle dit avoir littéralement eu un coup de foudre lorsque, enfant, elle entend pour la première fois la musicalité de cette langue au travers d’une voix qui s’échappe d’une salle de cours. C’est donc tout naturellement qu’Irène Gavala rejoint les bancs de l’Ecole française, où elle a obtenu ses diplômes de langue française, Sorbonne 1 et 2, et où elle cultive son attachement à la langue mais aussi à la diversité culturelle française, qui « permet de résister à l’uniformisation des arts et des savoirs ».

Forte d’une licence en droit, obtenue en 1976, Irène Gavala va rejoindre les rangs de la Radio-Télévision hellénique (ERT), et devient en 1982, directrice du département international. Elle représentera l’organisme à toutes les instances internationales et négociera notamment des accords bilatéraux avec de grandes émissions à diffusion internationale, comme le concours européen de la chanson, « Eurovision », ou encore les célèbres « Jeux sans frontières ».

A la direction du service des coproductions internationales de l’ERT, elle œuvre à l’accord avec la chaine franco-allemande ARTE en 2009, qui conduit à de fructueuses co-productions de films.

Fortement engagée socialement, Madame Gavala se bat au quotidien aux côtés de l’association « Strofi » pour aider les adolescents touchés par le fléau de la drogue.


Institution républicaine née au cœur du XXe siècle, l’ordre national du Mérite est le second ordre national après la Légion d’honneur. Il a pour vocation de récompenser les « mérites distingués » et d’encourager les forces vives du pays selon les termes de l’Institution.

Tout savoir sur l’Ordre national du Mérite

dernière modification le 04/06/2015

haut de la page