Entrée en vigueur de l’Accord de Paris sur le climat (4 nov. 2016) [el]

L’accord de Paris sur le climat entre en vigueur aujourd’hui, 4 novembre 2016, moins d’un an après son adoption à Paris, et quelques jours avant la prochaine COP22 qui se tiendra à Marrakech (Maroc) du 7 au 18 novembre 2016.

JPEG

L’Accord de Paris sur le climat, premier accord universel sur le climat signé le 12 décembre 2015 à Paris devait, pour entrer en vigueur, avoir été ratifié par 55 pays représentant au moins 55% des émissions de gaz à effet de serre.

A l’image de la France, premier grand pays industrialisé à le faire dès le 15 juin 2016, le 5 octobre 2016, la Grèce a ratifié l’accord de Paris sur le climat. La Grèce est devenu alors le 63ème pays à ratifier l’accord sur le climat.

La Présidence de la République française, M. François Hollande, a salué un jour historique pour la planète

« Le 4 novembre 2016 est un jour historique pour la planète car il marque l’entrée en vigueur de l’accord sur le climat.

Les engagements pris le 12 décembre dernier au Bourget sont désormais irréversibles. Le seuil des ratifications – 55 Etats représentant 55% des émissions de gaz à effet de serre – a été atteint en moins d’un an. C’est la preuve que la communauté internationale a pris toute la mesure de l’urgence climatique et c’est le résultat de la mobilisation de la France dans le cadre de la présidence de la COP21 assurée par Ségolène Royal.

A quelques jours du passage du relai à la présidence marocaine pour la COP22, tous les objectifs que la France s’était fixés ont été obtenus : le premier accord universel de l’histoire des négociations climatiques le 12 décembre 2015 à Paris, sa signature par plus de 175 pays le 22 avril à New York, son entrée en vigueur avant la fin de l’année 2016.

Après cette étape majeure, la mobilisation de la France restera entière pour que la justice climatique soit respectée au travers de la mobilisation des financements – 100 milliards de dollars par an pour le climat d’ici 2020, pour que l’esprit de Paris se prolonge et s’amplifie par la mise en œuvre des coalitions pour l’énergie solaire, pour les énergies renouvelables en Afrique, pour la lutte contre la désertification, la protection de l’océan, l’appui aux pays les plus vulnérables.

La Conférence de Marrakech sur le climat devra être celle des solutions. La France est aux côtés du Maroc pour qu’elle rencontre un plein succès. Le président de la République s’y rendra les 15 et 16 novembre prochains. »

Climat - Accord de Paris - Communiqué du ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer (Paris, 03/11/2016)

« À l’invitation de Madame Ségolène Royal, présidente de la COP21, Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie et Lord Nicholas Stern, ont accepté de présider une nouvelle commission économique de haut niveau pour stimuler la réussite de la mise en oeuvre de l’accord de Paris.

L’objectif de la commission, mise en place dans le cadre de la coalition sur le prix du carbone (CPLC) présidée par Ségolène Royal et Feike Sijbesma, et animée par la Banque mondiale, est d’identifier un corridor de valeurs de référence du « coût social du carbone », représentant le bénéfice mondial de chaque tonne de pollution évitée, en prenant en compte les risques climatiques et les incertitudes, et en phase avec l’ambition de l’accord de Paris.

La définition de ce corridor aura un impact politique fort pour faire progresser la tarification du carbone dans le monde. Révéler la valeur du coût social du carbone donnera une vision des avantages collectifs à décarboniser rapidement nos économies, qu’il s’agisse d’avantages environnementaux et de santé, mais aussi en termes d’opportunités économiques.

Ces valeurs pourront ensuite être utilisées comme référence pour :

- révéler le cout réel des projets intensifs en carbone ;

- de canaliser le financement vers des projets de développement à faibles émissions de carbone ;

- concevoir des politiques climatiques, des règlementations et des instruments de tarification du carbone interdépendants.

Cette commission tiendra sa première réunion à Marrakech et présentera ses conclusions en avril 2017 lors des réunions de printemps de la Banque mondiale et du FMI. »

Opération « Smile for the planet »

Dès aujourd’hui, les bâtiments emblématiques de la capitale française comme L’Arc de Triomphe, les Champs Elysées, la Tour Eiffel, les quais de l’Ile-Saint-Louis et du Pont Marie, seront éclairés pendant plusieurs jours aux couleurs du « sourire pour la planète ».
Suivez en direct sur les réseaux sociaux #SmileForThePlanet

En Grèce, le parlement hellénique, la Vouli, a été illuminé en vert à l’occasion de l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris, vendredi 3 et samedi 4 novembre.

JPEG - 72.9 ko
Parlement hellénique #smilefortheplanet
Ambassade de France en Grèce

En savoir plus

- Jour historique pour l’accord de Paris sur le climat sur le site de l’Elysée
- Le site officiel de la COP 22
- La COP 22 sur France Diplomatie
- L’Accord de Paris en quatre points clés sur France Diplomatie

dernière modification le 07/11/2016

haut de la page