195 pays adoptent l’accord universel sur le climat (12 décembre 2015) [el]

Laurent Fabius, président de la COP21, ministre des Affaires étrangères et du Développement international : « Je ne vois pas d’objection dans la salle, je déclare l’accord de Paris pour le climat adopté. »

C’est par ces mots, samedi 12 décembre 2015, que Laurent Fabius a mis un terme aux négociations acharnées qui ont eu lieu pendant deux semaines au Bourget.

La COP21, que l’on appelle aussi Paris 2015, a été l’une des plus grandes conférences internationales organisées sur le territoire français. La France, officiellement nommée pays hôte de la 21e conférence sur le climat lors de la 19e Conférence des parties à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques de Varsovie (COP19), a accueilli pendant deux semaines dans la capitale française des milliers de délégués et d’observateurs.

JPEG

Après treize jours d’intenses négociations, l’accord universel sur le climat a été finalement adopté le 12 décembre 2015, à Paris.

L’accord sera ouvert à la signature des pays le 22 avril 2016 à New York. Un double critère pour que l’accord entre vigueur : 55 pays / 55 % des émissions devront avoir ratifié l’accord.

Télécharger l’intégralité de l’accord "Convention-cadre sur les changements climatiques"

Discours officiels

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, président de la COP21 : « Je ne vois pas d’objection dans la salle, je déclare l’accord de Paris pour le climat adopté. »

François Hollande, président de la République française : "A Paris, il y a eu bien des révolutions, depuis des siècles, mais aujourd’hui c’est la plus belle et la plus pacifique des révolutions qui vient d’être accomplie, la révolution pour le changement climatique #COP21"

En savoir plus

- site du ministère des Affaires étrangères et du Développement international :

- site officiel de la COP21 :

dernière modification le 14/01/2016

haut de la page