"08VICTIMES", numéro d’aide au victimes

Le Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) et l’Institut National d’Aide aux Victimes et de Médiation (INAVEM) ont renouvelé une convention prévoyant des prestations d’accueil, d’écoute, de soutien psychologique, d’information sur les droits et d’accompagnement social en faveur des ressortissants français victimes à l’étranger de violences individuelles, d’atteintes contre les biens et/ou les personnes, d’accidents, d’attentats ou de catastrophes collectives.

L’INAVEM, fédération financée par le ministère de la Justice, regroupe les associations d’aide aux victimes d’infractions pénales en France. Elle a pour mission fondamentale d’apporter aide et assistance aux victimes et de développer les pratiques de médiation et toute autre mesure de nature à améliorer la reconnaissance des victimes.

L’Unité de gestion des affaires individuelles du Centre de Crise (MAEE) , dès qu’elle a connaissance d’un événement grave à l’étranger, saisit l’INAVEM pour accompagner la ou les victimes ainsi que leur famille dans toutes les démarches, à toutes les étapes d’une procédure, de la plainte à la demande d’aide juridictionnelle jusqu’à l’indemnisation.

L’ INAVEM héberge et anime un numéro d’aide aux victimes, qui assure l’écoute des victimes d’infractions pénales et leur orientation vers les associations proches de leur domicile, joignable 7 jours sur 7, de 9h à 21h : 08VICTIMES soit le 00.33.1.41.83.42.08 depuis l’étranger. Quelle que soit la cause de la souffrance, des professionnels spécialisés sont présents pour écouter, aider et orienter les victimes vers des professionnels spécialisés dans le droit des victimes.

dernière modification le 09/05/2016

haut de la page