122 policiers et gendarmes français en Grèce pour renforcer les rangs de l’agence Frontex [el]

122 policiers et gendarmes français pour renforcer les rangs de l’agence Frontex en Grèce

Migrations - Union européenne - Turquie - Communiqué du ministère de l’intérieur (Paris, 02/04/2016)

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord conclu entre l’Union européenne et la Turquie le 17 mars dernier, et conformément aux engagements pris par la France aux côtés de l’Allemagne pour aider la Grèce face à la crise migratoire, M. Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, annonce l’arrivée aujourd’hui à Lesbos de 50 policiers français des compagnies républicaines de sécurité.

Ils seront suivis par 22 policiers de la Préfecture de Police de Paris et 50 gendarmes qui arriveront sur l’île de Chios les 3 et 4 avril. En quelques jours ce sont ainsi déjà 122 policiers et gendarmes français qui viendront renforcer les rangs de l’agence Frontex en Grèce pour mieux contrôler les frontières extérieures de l’Union européenne, faire face à la crise migratoire, lutter contre le trafic des êtres humains et contre la fraude documentaire, dont on sait qu’elle est pratiquée à grande échelle par les organisations terroristes et Daech en particulier.

78 autres personnels français les rejoindront dans les prochains jours. L’engagement de la France d’apporter le concours supplémentaire de 200 effectifs, indiqué par Bernard Cazeneuve dans sa lettre à la Commission européenne du 18 mars dernier, sera ainsi honoré dans un délai très rapide.

Ces renforts s’ajoutent à l’aide déjà importante apportée par la France à la Grèce en matière d’expertise du droit d’asile et de sécurité civile notamment.

Par ailleurs, et toujours dans la suite des décisions du conseil européen du 17 mars dernier, la France vient de donner son accord à l’accueil de 81 Syriens actuellement réfugiés en Turquie. Ils arriveront en France dans les prochaines semaines et d’autres arrivées suivront.

Ces décisions rapides confortent le plein engagement de la France et sa place parmi les tous premiers pays contributeurs pour la mise en œuvre des décisions prise par l’Union européenne pour faire face au défi de la crise migratoire./.

(Source : site Internet du ministère de l’intérieur)

dernière modification le 17/05/2016

haut de la page